Académiciens

Jean Cluzel

 

L'académicien

En quelques mots

Carrière

Oeuvres

Travaux académiques

Discours et conférences

 

Retour aux membres

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

Carrière

Membre du Secrétariat général de la JEC (1942-1944) dans l’équipe de René Remond, il est en 1945 au Tribunal militaire de Clermont-Ferrand (cabinet d’instruction).

Licencié en droit et diplômé de l’Ecole libre des sciences politiques, il a dirigé – après avoir été ouvrier pendant 7 ans - la société Cluzel-Dumont (1947-1987), entreprise régionale fondée en 1825. Il a présidé le Comité d’expansion économique de l’Allier (1959-1967), président de la Conférence internationale des régions de l’Ouest-Atlantique (1963-1970), président de la chambre de commerce et d’industrie de Moulins-Vichy (1968-1974) ; durant plus d’un demi-siècle il a œuvré au sein du mouvement associatif dans les secteurs civique, social et culturel, fondant en 1955 l’université populaire de Bransat, dirigeant la revue Positions, devenue Positions et Médias, après la fusion avec une autre revue, Démocratie Médias, créée en 1994. Dans le même esprit, furent fondés en 1985, les Prix Allen, à la gloire du patrimoine et de la littérature Bourbonnaises, remis chaque année lors des Rencontres des arts et des lettres en Bourbonnais.

Parallèlement, il s’est illustré comme élu, tout d’abord conseiller municipal de Saint-Pourçain-sur-Sioule (1959-1965) puis d’Avermes (1971-1977), membre (1967-1992) et président (1970-1976 et 1985-1992) du conseil général de l’Allier, membre du conseil régional d’Auvergne (1972-1986),  et enfin comme sénateur de l’Allier (1971-1998).

Au Sénat, Jean Cluzel a été Rapporteur de la loi d’orientation du commerce et de l’artisanat (1973), du budget de la Radio-Télévision française  (1974-1998), de la commission d’enquête sénatoriale sur les finances de la télévision (1978-1979), membre puis vice-président de la commission des finances (1974-1998), rapporteur de la loi sur la réforme des caisses d’épargne (1983), de la commission spéciale presse du Sénat (1983-1985). Il a présenté une cinquantaine de rapports parlementaires consacrés à l’audiovisuel et à la presse.

Il a été membre du Conseil d’administration de l’Ecole nationale des Chartes de 1988 à 1990 et du Conseil d’Administration de la Fondation Singer-Polignac de 1999 à 2009.

Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques (1999-2004), il a créé, en 2003, la première radio académique francophone sur Internet, Canal Académie, qu’il a présidé de 2005 à 2011.

En juin 2010 il a créé la Fondation de l’Espérance pour l’accès aux responsabilités, abritée par l’Institut de France.