Académiciens

Yvon Gattaz

 

L'académicien

En quelques mots

Carrière

Oeuvres

Travaux académiques

Discours et conférences

Liens

 

Retour aux membres

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

En quelques mots

En créant une entreprise industrielle, RADIALL, avec mon frère, en juin 1952, j'ai fixé la devise de la maison " VITE ET BIEN ", qui est toujours en vigueur et qui est dessinée sur un tableau bien encadré dans mon bureau. Cette maxime peut sembler simple voire simpliste. En fait, elle est d'une rare difficulté. Il est courant de rencontrer des lents qui n'ont pas compris que la vitesse c'est la vie moderne et qu'on ne peut la traverser en gastéropode sans souci des autres et de l'environnement.
Bien sûr, le conseil " Il faut tuer les lents " est une image brutale et simplement satirique. Il serait plus humain de les parquer dans des cités réservées où tout se ferait lentement... lentement... lentement...
Le lent ne sait pas qu'il freine tout le monde : le flot des voitures comme les études des élèves normaux. Au feu rouge de 15 secondes, le lent qui met 5 secondes à démarrer diminue le trafic d'un tiers, avec des conséquences économiques qu'on ne veut pas évaluer.
Si le perfectionniste est dangereux, le " trop rapide " risque de bâcler. La vie moderne exige le " bien fait ", de même qu'elle veut des réponses rapides, ce qu'on appelle dans l'entreprise de la réactivité.
Le compromis incontestable est le " vite et bien " que peu de nos compatriotes savent vraiment réaliser.
On a pu dire que cette expression n'était pas une devise mais une asymptote !