Académiciens

Georges-Henri Soutou

 

L'académicien

Carrière

Oeuvres

Travaux académiques

Discours et conférences

 

Retour aux membres

Présentation
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

Carrière

Professeur agrégé d’histoire, il débute sa carrière en enseignant à l’Institut français de Bonn (RFA) en 1969-1971. Puis il devient assistant à l’Université de Paris IV - Sorbonne en 1971-1974, maître-assistant à l’Université d’Angers en 1974-1978, maître de conférences à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV) de 1978 à 1988. Il est alors élu professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris IV - Sorbonne. Il est professeur émérite depuis 2008.

Spécialiste de l’histoire des relations internationales au XXe siècle, il est docteur d’État en 1985 après une thèse sur les buts de guerre économiques de la Première guerre mondiale. Il se spécialise ensuite sur l’histoire les relations franco-allemandes depuis 1945 et sur l’histoire de la Guerre froide.
À l’Université de Paris-IV, il a été directeur du Centre Histoire des Relations internationales et de l’Europe de 1990 à 2002 et directeur de l’Ecole doctorale Mondes contemporains de 1996 à 2000.

Il a été responsable du Cours de Stratégie à l’École de Guerre de 2012 à 2014, et depuis cette dernière date conseiller scientifique et pédagogique du Directeur de l’École de Guerre. Il est président de l’Institut de Stratégie comparée depuis 2012 et siège depuis 2010 au Conseil d’administration, puis au conseil stratégique de l’Institut français des relations internationales (IFRI), et membre du Conseil d’administration de Défense nationale depuis 2010.

Il a été Président du Conseil scientifique de l’Association Georges Pompidou de 1999 à 2004, de l’Association des Internationalistes de 2009 à 2013 et de l’Institut d’Histoire des Relations Internationales Contemporaines (IHRIC) de 2010 à 2016. Il est vice-président de la commission de publication des Documents diplomatiques français depuis 2004 (responsable de la période 1944-1945), membre du Conseil scientifique de l’Institut für Zeitgeschichte de Munich (honoraire depuis 2011), du Mémorial Leclerc et du Musée de la Résistance à Paris, du Comité pour l’histoire de l’armement et du Conseil de direction du Comité d’Études des Relations Franco-Allemandes (CERFA).

Il est en outre membre du conseil de rédaction de la Revue d’Histoire diplomatique (dont il est co-directeur depuis 1997), de Relations internationales, de la Revue Histoire Economie Société, de la Revue Historique des Armées, de la Revue Défense Nationale, et membre du conseil scientifique de Politique étrangère.

Il a présidé de 2010 à 2016 le Centre de Recherches humanistes (Fondation Thiers) de l'Institut de France.