Avis et motions
 
Travaux
Retour au sommaire du site ASMP - Académie des Sciences Morales et Politiques
Retour sommaire

Motion de l’Académie sur la défense
de la liberté d’expression

(lundi 23 octobre 2006)

Après avoir rappelé les termes des articles 10 et 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme du 26 août 1789 — « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi » et « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi » — l’Académie des Sciences morales et politiques, réunie le 23 octobre 2006, a voté le texte suivant :

« Un homme est aujourd’hui menacé de mort, forcé, depuis des semaines, de se cacher pour avoir écrit et publié son point de vue. Quelle que soit l’opinion que chacun puisse avoir sur le contenu de celui-ci, son auteur n’a fait qu’user du droit de tout citoyen.

« La question est de sauvegarder à travers sa vie et celle de ses proches, la liberté de pensée, d’opinion et d’expression, qui est l’un des fondements de la société française. »